Atelier : Comment documenter son projet ? #V1

Dans le cadre de mon projet de recherche et d’expérimentation sur la documentation dans les fablabs, j’ai élaboré un atelier : Comment documenter son projet  ?

Préparation

Convier la communauté du Faclab autour d’un tel sujet, n’est pas chose facile. Mais récemment, des personnes ont manifesté un certain intérêt pour des questions analogues via la mailing list du Faclab. J’ai donc saisi cette opportunité pour proposer ce type d’atelier. Après des retours plutôt positifs, j’ai affiné ma proposition et mis en place un framadate afin de choisir une date.

Voici le texte de présentation de l’atelier :

Vous réalisez de super projets au sein du faclab mais vous ne savez pas comment les partager ?

Vous aimeriez pouvoir communiquer plus facilement sur vos réalisations mais vous ne trouvez pas le bon support ?

Alors cet atelier est fait pour vous !

Nous allons voir ensemble pourquoi et comment documenter son projet d’une manière simple et efficace. Je vous présenterai également un petit panorama des outils et types de documentations existants. Puis vous expérimenterez l’outil de documentation du faclab (doc.faclab).

La date a été fixée au 19 Juillet avec 7 inscrits.

Objectifs de l’atelier

adressés aux participants :

  • Identifier ce qu’est la documentation et en comprendre les avantages et les enjeux
  • Avoir connaissance des différents types de documentations, outils et modèles existants afin d’être plus à même de choisir ce qui  vous correspond le mieux, ce avec quoi vous êtes le plus à l’aise
  • Connaitre les différentes étapes de documentation d’un projet
  • Savoir ce qu’il est utile de documenter dans son projet
  • Expérimenter le site de documentation du Faclab afin de s’approprier cet outil

personnels :

  • Faciliter l’accès à la documentation
  • Obtenir des informations sur les pratiques de chacun et leurs besoins.

 

Le déroulement de l’atelier

Comme dans tous les ateliers que j’ai réalisé, il me semble important de commencer par une présentation de chacun des participants : nom, profession/intérêts, raison de leur présence à cet atelier et dans ce cas précis, leur rapport à la documentation. Ont-ils un projet particulier à documenter ? Ont-ils déjà documenté ? Si oui, avec quels outils ?

Le jour J, six participants étaient présents et seuls deux d’entre eux avaient déjà documenté un projet via doc.faclab.

Après avoir fait connaissance, j’ai démarré l’atelier en suivant une trame prédéfinie via un support préalablement préparé par mes soins.

  1. Pourquoi documenter ?
    D02
  2. Principe fondamental de la documentation

    © Emie Martin, Mémoire - 2015
    © Emie Martin-Baillet, Mémoire ISDAT – 2015
  3. Les différents types de documentationD03
  4. Les différentes étapes de la documentation D04
  5. Les outils nécessaires à la documentation D05
  6. Des exemples de documentations :
  7. Que faut-il documenter ?D07

La deuxième partie de l’atelier consistait à expérimenter l’outil de documentation du Faclab : doc.faclab.org

Capture d’écran 2016-09-07 à 14.33.50

  1. Etudier un projet déjà documenté pour comprendre sa structure
  2. Explorer les différentes rubriques et boites de dialogues disponibles : comprendre le fonctionnement de cet outil
  3. Amorcer ensemble un premier article pour un futur projet à documenter

Malheureusement, un dysfonctionnement du site lors de l’atelier ne nous a pas permis de réaliser l’étape 3, les participants ne pouvant pas accéder à leur compte FacLab.org. Nous avons pu cependant avoir un aperçu du fonctionnement du site et poursuivre la discussion sur la documentation.

 Bilan

Cet atelier, en considérant que c’était une première version, fut plutôt satisfaisant même si je n’ai pas pu le terminer. L’échange avec les participants fut riche, intéressant voire enflammé. Il fut parfois difficile de tenir le cap lors de ces discussions. En effet, la documentation est un sujet qui amène beaucoup de questions et peut faire débat. Les participants semblaient toutefois contents de leur atelier et j’ai eu des retours positifs à postériori.

Des améliorations restent à prévoir en vue d’un prochain atelier :

  • Présenter davantage d’exemples
  • Ne pas hésiter à prendre plus de temps sur certains points
  • Mieux définir le niveau (débutant) de l’atelier dans l’annonce

 

Note personnelle  : avoir un script et/ou enregistrer l’atelier. Dans le feu de l’action il est difficile de tout gérer.