Galette au lab : stickers en découpe vinyle

Galette au labPour l’événement « Galette au lab« , thématique de la journée portes ouvertes du Faclab du 19 janvier dernier, je me suis occupée du coin « crée ton sticker » avec la découpeuse Caméo.

L’idée de base était de faire faire des stickers « I ♥ galette ».

 

 

Mais comment faire du multicolore avec des vinyles d’une seule couleur ?
Plusieurs solutions :

  •  en superposant des motifs découpés séparément, et de couleurs différentes (la base du sticker d’une couleur, le cœur d’une autre, et le texte encore d’une autre couleur) ;
  • en se servant des vides (du texte et du cœur), qui prendront la couleur de la matière sur laquelle le sticker sera collé ;
  • en croisant les 2 méthodes précédentes.

Pour faire la forme de base du sticker (qui a un petit air de biscuit, non ?), j’ai récupéré un modèle disponible en ligne sur Bistouille.fr, qui en propose 3 gratuits. On aurait aussi pu le créer entièrement, mais autant gagner du temps en ne refaisant pas ce qui a déjà été fait par d’autres.

Cercles festonnés

Sur le logiciel Silhouette, dédié à la découpeuse, ne restait plus qu’à importer l’image et ajouter le texte. Il aurait été possible d’ajouter un cœur pour obtenir ceci :

Sticker prêt à découper

Mais du coup, nous aurions eu la base du sticker d’une couleur, et tout le reste évidé qui aurait pris la couleur de la surface où le sticker aurait été collé. Cela manquait un peu de couleur…

Donc j’ai conservé la base du sticker et le texte, et le cœur a été fait à part d’une autre couleur, pour être ensuite ajouté par-dessus.

I love galette

Un peu de customisation histoire de pimper un peu le cœur, avec des yeux mobiles collés dessus et un petit sourire au stylo, et nous avions notre sticker « I ♥ galette » !

I love galette, sticker fini

Pendant l’après-midi, j’ai bien senti que les visiteurs avaient envie de découvrir cette machine et de créer des stickers, mais pas du tout dans l’esprit « galette des rois ».

On s’adapte, et on change d’orientation !
Les intéressés ont donc été libres de choisir le motif qu’ils voulaient, l’essentiel étant qu’ils apprennent le fonctionnement de la création de stickers.

Cela a été l’occasion de les sensibiliser au droit d’auteur : non, on ne prend pas n’importe quelle image sur Internet, il faut avoir l’autorisation de l’auteur pour pouvoir la réutiliser, on va plutôt aller chercher dans des bases d’images libres de droit et gratuites !

Direction Pixabay, un site parmi d’autres proposant des images libres et gratuites, au format PNG et SVG. Après le choix du motif, avec peu de petits détails pour éviter des soucis de découpe et de passer trop de temps à écheniller (enlever les parties qu’on ne veut pas garder), on l’importe dans le logiciel Silhouette. Je leur faisais récupérer la version PNG volontairement, pour pouvoir leur expliquer comment vectoriser et régler les seuils dans le logiciel.

Vient ensuite le réglage des paramètres pour la découpe, le choix de la couleur du vinyle qu’il faut ensuite insérer dans la machine, et c’est parti !

Une fois la découpe terminée, ils enlevaient les parties du visuel qu’ils ne voulaient pas conserver, et on posait ensuite du papier adhésif (légèrement adhérant) sur le sticker pour le préparer à être collé sur la surface de leur choix.

Cela a été l’occasion de se rendre compte qu’avec une image, en évidant telle ou telle partie, on pouvait faire des effets différents, voire 2 stickers à partir d’une seule découpe :

Phénix

Découpe vinyle, choix de couleur

Plus d’infos sur les différents ateliers et démos lors de cette journée

Alice Bernard
Me suivre :

Alice Bernard

Chargée de médiation numérique chez Médiathèque de Saint-Avertin
Outils, ressources, veilles, animations, formations et médiations numériques en médiathèque.
Travail sur le futur Domaine de Cangé (création d'un lab/atelier municipal) : https://www.sansformat.com/cange/

Présidente de l'Association des bibliothèques de France.
Alice Bernard
Me suivre :

Les derniers articles par Alice Bernard (tout voir)