Projet de stage : Atelier sur les Open badges au Woelab

Les Open badges au Woelab

Durant ma période stage au Woelab du 10 décembre 2018 au 18 décembre 2018,  j’ai eu l’opportunité de réaliser un atelier sur les Open badges.

Pourquoi les open badges?

Intéressée par le sujet des open badges depuis quelques mois et ayant moi-même en projet d’ouvrir un fablab  dans les années à venir au Gabon. Je me suis dit que ce serait intéressant de réfléchir sur les outils qui me permettraient dans le futur de valoriser l’expertise du lieu. Sachant que ces tiers-lieux s’inscrivent dans des cadres d’apprentissages informels et non-formels, j’ai eu l’envie d’amorcer une réflexion dans un contexte autre que celui occidental sur la valorisation des compétences.

 

Objectifs de l’atelier:

  • Présenter aux membres de communauté les Open Badges
  • Apporter collectivement  des pistes de développement des Open Badges au Woelab (qui ,quoi, comment?)

Questions de départ:

  • Comment faire reconnaître et valoriser les ateliers les savoirs-faire de la structure?
  • Comment valoriser ces compétences non-formels et informels acquises dans les tiers-lieux (de type fablab et/ou incubateur) en Afrique ?

 

Déroulement de l’atelier:

  • Support de présentation: PowerPoint
  • Durée: 1h30
  • Nombre de participant.e.s: 12
  • Matériel: 1 ordinateur, 1 vidéo-projecteur
  • Outil: canevas proposé par Christophe Noullez

Exemple de canevas sur les Open badges proposé par Serge Ravet qui est le président de l’association francophone Open Recognition alliance.

 

 

 

 Les Open badges : Qui? Quoi? Quand?Comment?Pourquoi?

Après ma présentation des Open Badges aux participants nous avons échangé sur les notions de reconnaissance et de valorisation.

La reconnaissance un avantage pour les structures?

Au regard de la complexité du contexte de développement de certains des fablabs en Afrique. j’émets l’hypothèse que  la reconnaissance d’une expertise pourrait contribuer à faire valoriser son savoir-faire et l’accompagnement proposé aux utilisateurs, entrepreneur.e. mais aussi dans la démarche de recherche de financement et de développement des projets du Lab.

Par conséquent de crédibiliser son action au niveau local et à l’international parce qu’une bonne partie de ses tiers-lieux s’appuie sur le développement de partenariats avec la communauté des fablabs et les organisations internationales.

Ensuite les groupes ont pu travailler sur 4 modules du Canevas.

  • groupe 1: le porteur du badge et les preuves de l’acquisition de la compétences
  • groupe 2: les critères et ce que le badge contient

 

Groupe 1:

  • Qui voudrait obtenir le badge? 

– Personnes ayant participé à un projet /  les formateurs /

  • Pourquoi?

– Faire valoir leur implication,  valoriser le travail à WoeLab (espace ouvert), le dévouement

Crédit / légitimité / preuve d’une expérience

  •  La preuve:

– Les badges qui peuvent évoluer avec le temps, trois références sur l’acquisition de la compétence

Pour valider et confirmer l’acquisition de la compétence  acquises au sein de la communauté du Woelab

Permettre aux utilisateurs de valoriser les compétences acquises sur le marché de l’emploi (entreprise, CV…)

Pour le lancement d’un projet entrepreneurial (, recherche de partenaires, de financement etc, dans le cadre scolaire (école, stage… )

 

Groupe 2:

  • Que reconnait le badge ?

– La créativité, la rigueur, la ponctualité, l’adaptabilité..

la reconnaissance d’habilité en lien avec les softs skills: savoir-être 

-Un badge par Startup/ programme,  pour l’esprit de communauté, la gestion de projet, les réseaux sociaux, l’utilisation de google docs, force de proposition, 

la reconnaissance avec l’acquisition de compétences techniques: savoirs-faire

  •  Les critères:

-Sa participation / son engagement au Woelab

-Distinguer les personnes qui ne viennent pas régulièrement et celles qui sont investis dans un projet, utilisateur.trice récurrente

Augmenter le taux d’engagement des membres de la communauté sur les projets 

 

Conclusion:

Lors de la restitution des deux groupes, une participante à fait part de son questionnement : point de vigilance/risque concernant les open badges.

 » N’allons nous pas  encore plus basculer vers une société de l’évaluation constante et que même les activités que nous avons pour plaisir vont devoir être évaluer par nos  proches, nos ami.e.s, nos collègues… »

Concernant le Woelab: les participants étaient d’accord sur la notion de valoriser les personnes engagées au Woelab pour les encourager et par effet miroir en motiver d’autres à s’engager.

Les open badges peuvent être une bonne alternative pour valoriser les compétences des formateurs et faire valoir l’expérience du Woelab. Néanmoins ceux.celles qui peuvent demander les badges doivent être engagé.e.s dans des projets du Woelab. Afin de permettre de distinguer les personnes qui ne viennent pas régulièrement au Lab de celles.ceux qui sont impliquées.

 

Next step

Je vais continuer a travailler avec la communauté du Woelab sur la possibilité de trouver en son sein des personnes qui seraient intéressées à approfondir les pistes sur le développement open badges.